jeudi 29 septembre 2016

QUATRIÈME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU PRÊTRE FRANÇAIS PIERRE DUBOIS


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PRETRE PIERRE DUBOIS S'INTERPOSE ENTRE LES POLICIERS ANTI-ÉMEUTE ET DES MANIFESTANTS, POUR EMPÊCHER LES FORCES DE RÉPRESSION D’ENTRER DANS LE QUARTIER PAUVRE DE LA VICTORIA, QUI MANIFESTE SON OPPOSITION À LA DICTATURE D’AUGUSTO PINOCHET. CETTE IMAGE CAPTÉE LE 27 MARS 1984 AU CHILI A FAIT LE TOUR DU MONDE.
Le lundi 1er Octobre 2012, ses obsèques ont été célébrées dans la Cathédrale de Santiago. Au terme de la cérémonie, il fut crématisé selon ses vœux, et ses cendres furent transférées à La Victoria, un quartier déshérité du sud de Santiago connu pour avoir opposé une vive résistance au régime de Pinochet.

La Croix annonce son décès en publiant l’article « Décès du P. Pierre DUBOIS, opposant à la dictature chilienne ». Il y est rapporté que « Le P. Pierre DUBOIS, farouche opposant à la dictature d’Augustin PINOCHET (1973-1990) est décédé vendredi 28 septembre à l’âge de 80 ans, a annoncé l’Église chilienne. Il était atteint de la maladie de Parkinson ». Par ailleurs, l’article souligne que « Prêtre Fidei Donum français, il avait obtenu la nationalité chilienne en 2001 et vivait dans la paroisse de Notre Dame de la Victoire, dans le sud de Santiago, une zone dont les habitants se sont opposés au régime PINOCHET. Il fut à la fois témoin et acteur des bouleversements politiques, sociaux et économiques qui ont touché le Chili tout au long de ces années ».

Pour sa part, RFI fait part de son décès via l’article intitulé « Chili : mort du prêtre français Pierre DUBOIS, opposant à la dictature ». Il y est annoncé que « Le père Pierre DUBOIS est mort à l’âge de 80 ans à la Victoire, la commune pauvre de Santiago où il avait passé presque toute sa vie. Ce Français, naturalisé chilien en 2001, était un farouche opposant à la dictature d’Augusto DUBOIS. Expulsé du pays en 1986, il était revenu en 1990, au retour de la démocratie. Les bras en croix devant un bus de la police militarisée. C’est ainsi que les Chiliens se souviennent du père Pierre DUBOIS. Cette image captée le 27 mars 1984 a fait le tour du monde. Le prêtre ouvrier tente alors d’empêcher les forces de répression d’entrer dans le quartier pauvre de la Victoria, qui manifeste son opposition à la dictature d’Augusto PINOCHET ».